Adhérer

Elite 1 & 2 : la FECAFOOT autorise la baisse des salaires des joueurs…

Coton Sport de Garoua

Selon les règlements des championnats professionnels, saison sportive 2020-2021, un club d’Elite One ou d’Elite Two serait désormais en droit de payer à son joueur un salaire mensuel de 36 270 Francs CFA.

Aux termes des dispositions des articles 14.7 et 13.7 des règlements des championnats professionnels, saison sportive 2020-2021, il ressort que « la rémunération mensuelle minimum des joueurs sous contrat fixée d'accord parties ne peut être inférieure au Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) » en vigueur au Cameroun et dont le montant correspond à 36 270 Francs CFA ce qui, au regard du statut particulier du footballeur professionnel, ne représente pas grand-chose.

 

Il faut peut-être rappeler que lors de l'avènement du professionnalisme au Cameroun en 2011, le Gouvernement s'était engagé à accompagner le football professionnel en apportant un appui financier aux clubs pour le paiement des salaires des joueurs professionnels et certains encadreurs. Dans son engagement, le Gouvernement camerounais, en tenant évidemment compte du statut particulier du footballeur, avait fixé le salaire minimum à 100 000 Francs CFA en Elite One et 50 000 francs CFA pour les joueurs évoluant en Elite Two.  

 

C'est donc à ce titre que la saison dernière lors de l'adoption par la FECAFOOT des règlements qui encadraient les championnats professionnels Elite 1 & 2, les dispositions des articles 13.8 desdits règlements prévoyaient la rémunération mensuelle minimum des joueurs sous contrat à 100 000 Francs CFA pour ceux de l'Elite One et à 50 000 Francs CFA pour ceux de l'Elite Two, toute chose qui a toujours figuré dans les règlements des organisateurs des championnats professionnels depuis 2011, année de lancement du professionnalisme au Cameroun.

 

Pourquoi donc ce changement de cape ? Comment comprendre cette décision de la FECAFOOT qui vise à réduire de 64 % les salaires des joueurs en Elite One et d’environs 14 % pour ceux de l’Elite Two.  Qu’est ce qui peut justifier cette  baisse drastique des salaires des footballeurs professionnels ? Voila autant de questions et bien d’autres que suscite cette décision de la FECAFOOT.

 

Par ailleurs, en parcourant les dispositions des articles 14 et 13 respectivement des règlements des championnats professionnels Elite One et Elite Two saison sportive 2020-2021, qui parlent des contrats de joueurs professionnels, aucune disposition n'est prévue relativement à la durée desdits contrats, ce qui a très souvent été à l'origine de nombreux litiges entre joueurs et clubs.

 

Pour le Syndicat National des Footballeurs Camerounais (SYNAFOC) et ses syndiqués, les dispositions ci-dessus indiquées ne sont pas de nature à favoriser l'épanouissement des footballeurs professionnels qui depuis plusieurs années déjà tirent le diable par la queue, notamment à cause du non paiement de leurs salaires.

Au regard de tout ce qui précède, le SYNAFOC tout en dénonçant, s’insurge contre cette décision qui vise à baisser les salaires des joueurs et invite donc la FECAFOOT à rectifier le tire et à revenir à l’orthodoxie en vigueur en la matière au Cameroun.

Au regard de tout ce qui précède, le SYNAFOC tout en dénonçant, invite donc la FECAFOOT à rectifier le tire et à revenir à l’orthodoxie en vigueur en la matière au Cameroun.

© FIFPro World Players' Union 2021 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher